Rencontres Internationales de Brasilia 14 et 15 novembre 2014

Les organisations paysannes, ONG, organisations de coopérations et centres de recherches des cinq continents se sont réunis le 14 et 15 novembre 2014, à Brasilia, pour évaluer les résultats de l’AIAF et fixer les thèmes de travail prioritaires à compter de l’année 2015. Cette rencontre internationale a aboutie à l’adoption d’une déclaration finale par les différents participants. JA et Afdi étaient invités pour présenter les résultats du Sommet international des jeunes agriculteurs et exposer les revendications du manifeste international des jeunes agriculteurs.

La mobilisation de 49 comités nationaux tout au long de l’année, regroupant à travers le monde plus de 650 organisations paysannes, ONG, instituts de recherche, institutions gouvernementales et organisations internationales, illustre toute  l’importance de l’agriculture familiale. « L’implication des organisations paysannes a été essentielle pour permettre de mieux connaitre les agricultures familiales et de mieux comprendre et identifier leurs préoccupations » précise José Osaba, coordinateur du Forum Rural Mondial.

De son côté, Vincent Touzot, administrateur national de Jeunes Agriculteurs et vice-président d’Afdi, rappelait à Brasilia « que les jeunes leaders paysans des cinq continents ont la volonté de poursuivre le dialogue international entre organisations paysannes au delà de 2014 et cherchent à renforcer la dynamique du Sommet de Bordeaux ». Sur la base du manifeste international des jeunes agriculteurs «  nous devons approfondir notre travail de  plaidoyer, en construisant  les fondations d’un réseau international des jeunes agriculteurs capable de défendre le développement des agricultures familiales et le rôle des jeune agriculteurs».

Le manifeste de Brasilia adopté par les différents acteurs de la société civile de l’AIAF, accorde une place centrale à la jeunesse agricole dans le développement des agricultures familiales et la dynamique des territoires ruraux. « L’adoption de politiques publiques différenciées promouvant l’incorporation, l’intégration, la reconnaissance sociale, juridique et économique des jeunes dans le secteur agricole, comme indiqué dans le manifeste de Bordeaux » constitue l’un des 6 axes de travail prioritaires du manifeste de Brasilia pour les années à venir. En valorisant l’importance de l’engagement des jeunes leaders paysans, la société civile internationale renforce le travail de plaidoyer entrepris par la délégation internationale de jeunes agriculteurs présente à Bordeaux.

Ces rencontres internationales ont été, pars ailleurs, l’occasion pour JA d’entamer des discussions avec la CONTAG, premier syndicat agricole brésilien, sur les suites du Sommet international des jeunes agriculteurs. Ces échanges laissent espérer l’organisation d’une deuxième rencontre internationale de jeunes leaders paysans courant 2015.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s